Posts Tagged ‘MARUMBA’

Fêtes en tous genre…

samedi, juillet 10th, 2010

Juin est traditionnellement un mois de chargé pour un élu de terrain tenant à montrer que sa réputation n’est pas usurpée ! Les fêtes de quartier, d’école ou autre vides-greniers sont l’occasion de rencontrer les militants associatifs, les professionnels qui les assistent et tout simplement les habitants qui viennent prendre une dose de bonne humeur et de convivialité. Il n’y a pas toujours autant de monde que le mériteraient les organisateurs mais ces moments restent indispensables à la vie collective. Petit diaporama de moments de plaisir. D’être ensemble tout simplement. Cliquez sur la petite icône de texte en bas à gauche du lecteur pour faire apparaître les légendes !

Amal a bien du mérite

dimanche, avril 4th, 2010

"Liberté, Egalité Fraternité..." photo Cindy Bazin

Si vous connaissez Nantes Nord, vous connaissez Amal (prononcez Emel, s’il vous plaît). Amal Labadi, c’est la bonne fée de MARUMBA. MARUMBA, c’est cette association qui démontre qu’on peut mélanger les cultures et qui met la devise de la République en danse et en musique (pour son blog, cliquez ici) . En hip-hop, bien sûr, mais pas que. Dany Nadh, son artiste d’époux, c’est la musique et Amal, c’est la danse. Elle fait danser les enfants dans les écoles, les plus enfants (et même les plus tout jeunes) dans les salles du quartier. Version orientale, mais métissée tout plein. Amal, il suffit de la regarder pour savoir que les mélanges, c’est ce que le présent et l’avenir peuvent concevoir de plus joli et que le monocolor est trop triste. Elle arrive à convaincre qu’un-e danseur-euse sommeille en chacun-e de nous. (Sauf en moi, ou alors ça ne sommeille pas, ça hiberne toute l’année !). Elle met ses élèves sur scène, tous ses élèves. Pas que les naturellement doués, pas que les garçons musclés et les filles à taille de guêpe. Et ils font un tabac, comme au dernier salon Ram-Dam à la Cité des congrès. Tous les ans, Nantes Nord se transporte salle Paul Fort pour la gala annuel de Marumba, « Racines oubliées ». C’est important de sortir du quartier, même si la transformation de la pataugeoire du Bout des Pavés en scène Hip-Hop, c’est une super idée. La ville est à tout le monde, ses salles de spectacle aussi. Il y a bien assez de talent dans les ‘ »quartiers » pour mériter les scènes du centre. Du centre ville, pas du centre social, hein ! (suite…)