Mâtin ! Quel beau collège !

Sous la pluie mais sur le toit du collège avec R. LE GALL, C. TOUCHEFEU, E. PELE et P. MARESCHAL (photo P.P.)

A la rentrée des vacances de Pâques, les élèves du collège Stendhal et leurs professeurs vont prendre possession du petit bijou que leur ont conçu l’architecte Richard LE GALL et l’équipe de l’agence AIA de Nantes. Les 19 et 20 mars dernier, l’équipe de direction du collège, autour du Principal Edmond PELE et les services du Conseil général ont organisé conjointement une opération porte-ouverte qui a connu un succès inespéré. Elèves, parents et enseignants des écoles primaires environnantes, élèves du collège et leurs parents se sont pressés pour découvrir le nouvel outil mis au service de la réussite de tous.

Ouvert sur le quartier grâce à son parvis, lumineux, coloré, doté de vastes espaces collectifs, de salles scientifiques superbes avec vue sur ses panneaux photovoltaïques et sa terrasse végétalisée, c’est vraiment un très bel équipement, digne de notre époque et de l’ambition éducative qui a présidé à la décision de sa construction.

En 2004, quand la nouvelle majorité de gauche a pris les rênes du département, Stendhal était marqué d’autant de points rouges qu’il y avait d’indicateurs d’évaluation de son état. Depuis des années, rien de sérieux n’y était fait et sa dégradation venait aggraver les difficultés qui sont celles de tous les collèges en Zone d’Education Prioritaire, ou classés Ambition Réussite selon la terminologie nouvelle : baisse des effectifs, proportion importantes d’élèves issus de familles défavorisées, difficulté à maintenir une mixité sociale à l’image de la diversité du quartier, malgré le travail et l’engagement d’équipes enseignantes remarquables.

La décision de profiter de la surface très importante de son emprise pour reconstruire un collège tout neuf à côté de l’ancien continuant à fonctionner normalement pendant les travaux a été rapidement prise et je veux en dire aujourd’hui ma profonde reconnaissance à mes collègues de la majorité, à Patrick Mareschal, notre Président et à Claude Seyse, vice-présidente en charge de l’enseignement à ce moment.

Cette décision est profondément politique. Elle a marqué la rupture avec la politique précédente : un quartier populaire, des élèves défavorisés n’ont pas moins droit que les autres aux équipements éducatifs les plus modernes et les plus beaux. Ouvrir à Nantes Nord le premier collège nouvelle génération de Nantes, c’est adresser un message fort aux familles populaires, qui doutent parfois de la capacité de l’école à jouer son rôle de rétablissement de l’égalité des chances. C’est adresser aux familles plus aisées, recherchant elles aussi les conditions de scolarité les plus favorables pour assurer à leurs enfants le meilleur avenir, et tentées par les stratégies d’évitement de la carte scolaire un message de confiance : l’excellence est là aussi et tous les élèves peuvent réussir à Stendhal.

Le plus beau collège de Nantes dans le plus beau canton du monde ! Normal, non ?

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

One Response to “Mâtin ! Quel beau collège !”

  1. […] par le Conseil général sur le collège à l’occasion de la visite du mois dernier (cf. Mâtin quel beau collège) […]

Leave a Reply