Pascal Bolo 1er adjoint au Maire de Nantes et quelques autres missions…

24 juin 2010

Le foot rend fou (Ibis)

Filed under: Allez Nantes ! — Étiquettes : , , , , , — pascal @ 11 h 09 min

J’aurais du m’en douter ! FRAP a sévi sur le même thème… Comme je n’ai pas eu le temps d’écrire le deuxième volet de la saga, ça tombe très bien !

Cliquez ici pour voir le FRAPADING sur le site de Télénantes, le temps que je comprenne pourquoi je ne peux pas vous proposer la vidéo directement !

22 juin 2010

Le foot rend fou ! (I)

Filed under: Allez Nantes ! — Étiquettes : , , , , , , , , , , , — pascal @ 23 h 13 min
Le duo d'entraineur du FCN

Philippe Anziani de retour à Nantes

La presse du jour est formelle et les photos sur le site du FCN en attestent, les Canaris ont repris l’entraînement hier. Pas de mutinerie en vue. Par les temps qui courent, c’est un soulagement. Il ne fait pas bon être amateur de foot, ces temps-ci. On se fait bien chambrer. Samedi matin, au Conseil de quartier, j’ai ouvert la séance avec une plaisanterie soulignant notre déprime de supporters des Bleus et j’ai pris la volée de revers méritée : « Bah ! A Nantes, on a l’habitude… ».

Eh bien je ne la prends pas cette habitude ! Je l’ai dit (cf. « qui suis-je » sur ce blog), j’aime le foot au-delà du raisonnable. Le genre à piquer la console de mon fiston pour une petite partie de FIFA 2010 au réveil. J’ai des souvenirs incroyables de Saupin où Henri Michel et Max Bossis étaient mes idoles. Et même s’il y a prescription, Alain Merchadier reste quand même pour moi le défenseur de St Etienne qui cassa la jambe d’Angel Marcos !

C’est dire que la situation du FCN ne me laisse pas indifférent. J’ai eu la chance d’être un observateur privilégié des relations parfois compliquées entre la Ville de Nantes et son club phare. Et un acteur occasionnel. Je suis toujours fort assidu à la Beaujoire, un peu moins la dernière saison. Tout ça fait que j’en ai entendu et j’en entends des vertes et des pas mûres ! Il y a les légendes qui ont la vie dure sur le rôle de la ville dans la première vente du club à la SOCPRESSE ; la vie des Saints qui nous est racontée sur le long fleuve tranquille qu’est supposée avoir été la maison jaune avant le péché originel commis par J.L Gripond, le limogeage de Raynald Denoueix ; la sincérité de ceux qui sont tellement attachés à ce club et à l’imaginaire qu’il véhicule encore qu’ils en oublient deux ou trois réalités incontournables ; la tentation de se tourner vers un passé révolu pour (re)construire un avenir.

J’ai retrouvé cette vidéo datant de 2007 ou Denoueix est à fleur de peau et où il cite Suaudeau : le vers était dans le fruit depuis 10 ans…

(more…)

12 juin 2010

J ‘ suis passé à la télé !

…Oh rassurez-vous ! Ni sur TF1, ni sur Télénantes ou Nantes 7. Mais sur TV8 Mont Blanc. C’était à Grenoble lors des rencontres de la démocratie locale. L’angle du sujet est un peu trop limité à la problématique « quartiers » à mon goût, mais c’est aussi le reflet des débats.

5 juin 2010

Même plus le temps d’ écrire…

Voilà ce que c’est… On bosse, on saute de colloque en printemps des voisins, de réunion de cadrage budgétaire en inaugurations, de congrès de radios libres en anniversaires de jumelages et on n’a plus le temps d’écrire sur son blog ! Je collectionne les photos pour illustrer des billets et je n’écris pas les billets. « Ben alors, et ton blog ? » C’est que je me ferais presque engueuler quand le rythme des publications baisse ! D’un côté c’est flatteur, mais j’essaie de ne pas oublier que je suis un élu local et responsable politique qui tient accessoirement un blog pas un blogueur qui fait de la politique et assume ses mandats entre deux posts. Alors, plutôt que de produire les 3 ou 4 articles que je mijote sans jamais arriver à les écrire, je tente le coup du diaporama avec légendes. Évidemment, ça fait un peu « ma binette partout » mais ça donne une idée de la formidable variété de mon activité, je ne le dis pas pour me vanter mais parce que j’ai beaucoup de chance ! C’est aussi l’occasion de glisser quelques photos insolites ou dessins de FRAP. Pour lire les légendes, il faut cliquer en bas à gauche sur la petite bulle de B.D qui apparaît quand vous promenez votre souris sur l’écran. Bon visionnage !

8 mai 2010

La Stendhal Pride continue ! Bravo les petits !

Les 6ème A de stendhal et leurs professeurs diplôme en main !

On était déjà fier de notre collège tout neuf, on sentait bien qu’il y avait là un terreau de talents et des germes de créativité dans chaque élève, on est aujourd’hui fiers des 6ème A (et de leurs profs) ! Ils se sont tous engagés dans le très beau concours organisé par le Conseil général et la Maison de L’Europe « Vivre l’Europe en 2010 ».  Cette année le thème était « Rêves d’Europe – Contes, légendes et récits fantastiques ». Les loupiots ont choisi de faire une vidéo, écrit un scénario, des  dialogues et joué eux-mêmes les personnages. Un investissement total qui a séduit le jury qui leur a accordé le 1er prix, celui offert par le Conseil général : un voyage à Bruxelles et à Bruges. Fous de joie ils étaient ! Et les professeurs très émus. Quand on vous dit qu’il s’y fait un super boulot à Stendhal…

J’en profite pour vous proposer la vidéo réalisée par le Conseil général sur le collège à l’occasion de la visite du mois dernier (cf. Mâtin quel beau collège) .

1 mai 2010

Réussite éducative : les quatre vérités de Myriam Naël

C’est passé à peu près inaperçu et c’est bien dommage. Lors du dernier Conseil municipal, un débat a eu lieu sur la question de l’Education et sur les actions menées par la Ville pour la réussite éducative de tous les élèves. On en a trop peu parlé. C’est un peu ma faute puisque les gazettes ont trouvé alors plus rigolo de se concentrer sur mes échanges d’amabilité avec Jean-Philippe et François. Dans l’article sur la rénovation de l’Ecole Paul Gauguin, j’ai mis un lien vers l’intervention de Johanna Rolland. Il me manquait celle de Myriam Naël, qui est justement chargée de la Réussite éducative. Myriam a préféré attendre de disposer du verbatim de son intervention pour me la confier. Je l’ai en partie allégée des références à d’autres interventions dans le débat mais tout le contenu y est.

Myrian Naël au Conseil municipal

« Ce qui nous guide dans l’action pour la réussite éducative sur le territoire de Bellevue, c’est bien la capacité de mettre en cohérence l’ensemble des acteurs éducatifs du territoire, les enseignants, l’école, les parents, les acteurs associatifs.

Il y a un an maintenant, nous avons lancé une démarche de concertation et d’échanges avec les acteurs associatifs, car, pour nous, c’étaient, à l’heure actuelle, les interlocuteurs les moins reconnus comme de réels acteurs éducatifs sur les territoires.

J’entendais dire tout à l’heure, entre deux portes : « comment cela un club de boxe ne peut pas être un vecteur de réussite éducative ? » Nous, présentement, à la Ville de Nantes, nous affirmons que c’est possible. Lorsque certains clubs de boxe de quartiers nantais forment des jeunes, leur apprennent des règles, les amènent jusqu’aux championnats de France et participent de l’excellence de l’image de Nantes, nous nous devons de valoriser ce travail ! (more…)

29 avril 2010

Ce qu ‘il faut penser de…: Le dialogue citoyen à Nantes

C’est une vieille blague entre Dominique LUNEAU, patron de l’agence API et votre serviteur. Aux tous débuts de Télénantes, dont il a été le premier directeur, je lui avais proposé une émission propre à l’aider à atteindre au meilleur prix, les objectifs ambitieux de « production fraîche » imposés à la nouvelle télé nantaise par son contrat avec le CSA. J’en étais le producteur et l’animateur bénévole, ça s’appelait « Ce qu’il faut penser de… » et ça consistait à ce que je discoure en plan fixe pendant 26 ou 52 minutes sur un sujet donné. L’horreur ! Eh bien figurez-vous que Walter Bonomo, animateur de TV Rezé, à qui rien ne fait peur, a quasiment réalisé un pilote ! Il se trouve que j’étais invité le 26 mars dernier par Gaetan Bourdin, Directeur des Badauds associés, à plancher devant les participants aux Rencontres du Grand Ouest de l’Intelligence Territoriale (programme complet en cliquant ici : programme_ITGO_2010_fr). Walter, également intervenant, était chargé d’assurer la captation des débats et leur retransmission en direct sur la toile. Pour tout vous dire, j’étais arrivé un peu les mains dans les poches, persuadé que j’aurais à participer à une table ronde où les questions de l’animateur et le débat avec les autres participants me permettaient de parler de la nouvelle étape du dialogue citoyen à Nantes, et notamment des Conseils de quartier, sans trop de risque malgré le manque de préparation. En fait, il s’agissait d’une intervention… Heureusement qu’il y avait un peu de retard dans le planning : arrivé pour une fois l’heure, j’ai eu le temps de jeter un vague plan sur un papier et je me suis jeté à l’eau. Walter à tout filmé, et il m’a donné le code qui me permet de vous faire partager la chose. Pas de doute : le plan fixe, ça ne pardonne pas grand-chose et notamment l’idée bizarre que j’ai eu à un moment de me mettre à arpéger de la main droite comme si j’avais ma guitare entre les mains ! Mais bon ! J’ai quand même à peu près réussi à résumer notre état d’esprit sur le sujet donné. Si je ne me fais pas de compliment, qui le fera ?


Atelier 1 – Dialogue Citoyen
envoyé par tvreze. – Vidéos des dernières découvertes technologiques.

12 avril 2010

Groupe scolaire Paul Gauguin : bien plus qu ‘un lifting

Si on considère – et c’est le cas de notre municipalité comme de notre Conseil général – que c’est par l’éducation que passe toute idée d’avenir et d’égalité des chances de chaque enfant devant cet avenir, alors on doit reconnaître que les collectivités locales font tout ce qu’elle peuvent à Nantes Nord. Après la livraison du collège Stendhal tout neuf qui accueillera ses élèves et professeurs à le rentrée du 26 avril, c’est au tour de l’école Gauguin d’avoir droit à bien plus qu’un lifting. Johanna Rolland, qui est notre adjointe au maire en charge de l’éducation et de la jeunesse est venue à Nantes Nord clouer la première planche du futur Centre de loisirs associé à une école rénovée. Il faut avouer qu’elle en avait besoin l’école Gauguin.  Posée au milieu du quartier du Bout des Pavés, enclavée, on s’est longtemps demandé si on devait y engager des frais ou envisager de refaire une autre école ailleurs ou même pas du tout au cas où on aurait scellé le sort des tours Québec, grandes pourvoyeuses d’effectifs. D’études urbaines en réflexions patrimoniales, on n’avançait pas beaucoup et l’équipe enseignante et les parents d’élèves commençaient à trouver le temps long.

Les bonnes décisions ont été prises : on réhabilite les tours Québec et on fait à Paul Gauguin ce qui réussit ailleurs : une école rénovée, désenclavée par une réorganisation astucieuse (on s’ouvre sur le quartier avec une nouvelle entrée rue de la Coulée) et complétée par les nouveaux locaux du Centre de Loisirs, avec un espace  bibliothèque en prime.

Tout cela est fait dans l’esprit de la politique de réussite éducative conduite avec Johanna par Myriam Naël, également élue du quartier. Après un premier lancement à Bellevue, c’est à Nantes Nord qu’aura lieu la seconde phase de l’expérimentation du programme pour la réussite éducative qu’elles construisent. (D’ailleurs vous pouvez cliquer juste là : interv j rolland cm reussite educative pour lire l’intervention de Johanna au dernier Conseil municipal consacré à la réussite éducative). Évidemment, le livre et la lecture prennent une part primordiale dans ce programme : c’est sur ce terrain que se creusent ou se corrigent les inégalités qui minent la confiance que parents et jeunes placent dans le système scolaire. Le leitmotiv de Myriam, c’est la coéducation. Chacun doit rester dans son rôle : parents, enseignants, animateurs ou accompagnants des temps périscolaires et de loisirs. Mais tous jouent un rôle et font une partie de ce qui permet à un-e petit-e de se construire. C’est dans l’articulation et la mise en cohérence de tous ces efforts que se nichent les chances les meilleures de réussite et d’épanouissement de tous nos petiots, y compris ceux qui ont le moins de chance au départ. C’est bien pour ça que Catherine Piau, la troisième élue de la bande, chargée de l’animation et de la restauration scolaire était là aussi. Avec ces trois là, j’avais intérêt à me tenir à carreau ! Elles ont eu la gentillesse de ne pas m’infliger d’humiliation publique : elle sont aussi peu à l’aise que moi un marteau à la main. Quelle que soit leur opinion sur la manière dont nous remplissons notre mandat d’élus les parents et enseignants ont été soulagés de ne pas devoir compter sur nous pour le construire, ce centre de loisirs ! Bilan : trois clous tordus mais pas de bobo ! Le menuisier à très vite récupéré son marteau…

6 février 2010

Budget 2010 : tout est sur Prun.net !

Si, flemmard-e-s comme vous êtes, vous n’avez pas suivi ma recommandation de lire le rapport budgétaire et le Power Point qui va avec, je suis en mesure de vous proposer une alternative grâce à Prun’, notre radio universitaire. Je n’avais pas eu l’occasion encore d’écouter le montage qu’a tiré Mathilde de mon point presse spécial budget, mais il est nickel. Merci à elle…et à Prun’.

PRUN_reportage_budgetbolo

5 février 2010

Budget 2010 de la Ville : adopté !

Faire partager l’intérêt d’un débat budgétaire local n’est pas facile. Le vote du budget est reconnu par tous comme l’acte majeur d’un conseil municipal. Le vote émis par chaque élu(e) le(la) classera dans la majorité ou dans l’opposition. Et pourtant, il est bien difficile d’y intéresser les gens au-delà de la question des impôts. Mon copain et homologue herblinois Bertrand AFFILE s’est fait charrier avec une réunion de quartier fréquentée par un habitant et un seul. J’avais bien eu l’idée de filmer mon intervention au conseil municipal et de la monter en plusieurs vidéos pour ce blog avec des éléments du Power Point qui me sert de support. Mais cela posait un problème de principe (ce blog n’est pas là pour faire de la communication institutionnelle) et je n’étais pas sûr de la digestibilité de la chose, même en plusieurs parties indépendantes  ! Mais je ne renonce pas à inventer quelque chose àl’avenir. Ne serait-ce que parce que la politique financière n’a aucune raison de s’exonérer des « bonnes pratiques » fixées par la Charte nantaise du Dialogue citoyen que nous avons adoptée également le 29 janvier (on y reviendra sur ce blog). Mais pour l’instant, je me contente de ces liens vers le site de la ville où vous trouverez en documents téléchargeables l’intégrale de la présentation budgétaire et du Powerpoint associé. Ce n’est pas aussi rébarbatif que vous pouvez le craindre !

Pour tout savoir sur le budget 2010 cliquez ici !

« Newer PostsOlder Posts »