Posts Tagged ‘Europe’

Et maintenant, que faire (ou ne pas faire) ? (I)

lundi, mai 8th, 2017

19+6 = 25 ?

J’ai une admiration profonde pour Philippe Torreton. Surtout depuis le souvenir d’un meeting à Nantes en 2005 lors de la campagne pour le OUI au référendum sur le Traité Constitutionnel Européen. Quelle présence, quel talent, quel discours ! J’ai retrouvé ce talent dans le texte qu’il a publié dans L’Obs dans l’entre deux tours et qui converge avec des commentaires ou regrets que j’entends depuis le 23 avril : s’il y avait eu accord entre Hamon et Mélenchon, la gauche aurait été au deuxième tour. Cela rejoint l’encouragement qui nous était fait à soutenir Hamon lors de la primaire de la BAP, au motif qu’il serait le mieux armé pour obtenir une candidature unique de la gauche et des écolos. On sait ce qu’il en advint… Et voilà que des collègues, pour qui j’éprouve respect et amitié pour la plupart, nous lance un appel local allant dans le même sens pour les législatives dans le département.

Ce qui me surprenait dans le texte de Torreton, c’est qu’il donnait lui-même à voir, dans sa critique des atermoiements de la « France Insoumise » et de Mélenchon pour appeler (à tout le moins) à faire barrage à l’extrême-droite, une raison essentielle pour laquelle additionner les voix d’Hamon et de Mélenchon et en déduire une probable présence au second tour, était une vue de l’esprit, un fantasme politique ou un mirage électoral au mieux, une tromperie au pire.

Dessin de X. Gorce 8-05-2017 www.lemonde.fr

Mélenchon et une partie de ses troupes militantes haïssent la gauche de gouvernement bien plus sûrement que la droite et l’extrême-droite. Il a suffit d’entendre l’entame d’intervention haineuse de Mélenchon dimanche soir pour s’en convaincre. Ou, avant le second tour, d’écouter sur France Inter un militant mélenchoniste envisager tranquillement de voter blanc ou de s’abstenir, jugeant que la probabilité d’une victoire de Le Pen était suffisamment faible pour qu’il ne s’abaisse pas à participer à sa défaite. Plutôt risquer les fascistes que de voter pour l’abominable social-libéral ! Position à la fois lâche et irresponsable. Espérer un accord avec Mélenchon et plus encore qu’il soit suivi par cette partie radicalisée de son électorat était donc une chimère. A courir derrière, Benoît a perdu sur tous les fronts. C’est le même écueil qui guette à l’évidence la tentative de nos camarades locaux, si elle prospérait. Cette stratégie erronée a pris une gifle, pourquoi tendre l’autre joue ? L’impossibilité dans laquelle ils se trouvent de faire renoncer les candidats aux législatives de la « France Insoumise », ajoutée à la dynamique évidente dont vont bénéficier les candidats désormais estampillés « La République en marche » condamne leur tentative à l’échec. (suite…)

La Stendhal Pride continue ! Bravo les petits !

samedi, mai 8th, 2010

Les 6ème A de stendhal et leurs professeurs diplôme en main !

On était déjà fier de notre collège tout neuf, on sentait bien qu’il y avait là un terreau de talents et des germes de créativité dans chaque élève, on est aujourd’hui fiers des 6ème A (et de leurs profs) ! Ils se sont tous engagés dans le très beau concours organisé par le Conseil général et la Maison de L’Europe « Vivre l’Europe en 2010 ».  Cette année le thème était « Rêves d’Europe – Contes, légendes et récits fantastiques ». Les loupiots ont choisi de faire une vidéo, écrit un scénario, des  dialogues et joué eux-mêmes les personnages. Un investissement total qui a séduit le jury qui leur a accordé le 1er prix, celui offert par le Conseil général : un voyage à Bruxelles et à Bruges. Fous de joie ils étaient ! Et les professeurs très émus. Quand on vous dit qu’il s’y fait un super boulot à Stendhal…

J’en profite pour vous proposer la vidéo réalisée par le Conseil général sur le collège à l’occasion de la visite du mois dernier (cf. Mâtin quel beau collège) .

La médaille à Laurence

dimanche, janvier 31st, 2010

Je ne sais pas si vous connaissez Laurence Aubron, mais moi, oui. Ça va même finir par faire un bail…

Trio de classe dans la salle Bellamy... Photo P.M.

C’est une teigneuse, la Laurence. Quand elle a une idée en tête, elle est du genre têtue. Pour la faire avancer, elle remue ciel et terre, et le reste si ça ne suffit pas. Le genre emmerdeuse quoi, pour être aussi franc qu’affectueux ! J’ai le souvenir assez précis d’une discussion avec Chantal Boutry, journaliste à Ouest-France. Chantal était venue faire un petit reportage sur le M.I.N (Marché d’Intérêt National), aux temps où j’étais PDG de la SEM qui gère l’endroit, situation suffisamment étrange et récente pour l’intriguer ! J’aime bien travailler avec Chantal. C’est souvent elle que je retrouve les matins froids de dépôt de gerbes. Ça crée des liens. Et puis en lisant Ouest-France, je ne peux pas deviner ce qu’elle pense de la Bretagne ou de l’aéroport, ni si elle est de droite ou de gauche d’ailleurs. Ça repose… Mais je m’égare ! Nous étions donc dans les couloirs de la SEMMINN et je la raccompagnais fort civilement quand elle me demande si elle peut me parler d’un truc. Mais comment donc… Elle commence : « Tu connais Laurence Aubron ? » Un peu, oui, que je la connais ! « Elle a un projet super en lien avec l’Europe, continue Chantal, mais j’ai bien peur qu’il ne puisse jamais se réaliser. Trop compliqué, trop cher… ». (suite…)