Archive for the ‘J’suis dans le journal…’ Category

L’ effet papillon…

jeudi, septembre 13th, 2012

A la suite du bug du mardi de la rentrée scolaire qui a vu des bus coincés rue du Calvaire et sur le cours des 50 Otages, j’étais l’invité de 7 h 50 sur France Bleu Loire-Océan. J’ai aussi été interrogé sur la prestation de mon Président Hollande que j’ai la veille au soir… Cliquez sur le lien !

20120910_07H50_FBLEULOIREOCEAN

Mon rattachement à moi…

jeudi, décembre 29th, 2011

C’est bizarre les coïncidences. Il y a quelques jours, un amendement débattu et voté par une poignée de députés noctambules, faisait grand bruit médiatique, à peu près comme on brasse de l’air tant il n’a aucune chance (et heureusement !) d’aboutir à autre chose que le déclenchement de quelques alertes Google au nom des dits parlementaires insomniaques. Presqu’au même moment, je goûtais la fierté modeste d’un rapprochement bien plus discret, mais je le crois à la fois plus pertinent et plus efficace que l’énième tentative de priver Vendéens, Angevins, Mayennais et Sarthois de leur région et de sa capitale-locomotive sans qu’ils aient leur mot à dire : celui du Crédit Municipal de Nantes et du Centre Communal d’Action Social de Rennes autour de la mise en place d’une politique de micro-crédit social et accompagné dans cette belle et grande ville.

Signature officielle à l'Hôtel de Ville de Rennes avec Jacques Stern, Nathalie Appéré et Loïc Rolland

Je laisserai aux historiens le débat sans fin sur la date de la séparation réelle ou supposée (ont-elles jamais été réunies ?) des communes ou pays qui forment aujourd’hui la Loire-Atlantique d’avec la Bretagne administrative (pour autant que ce terme recouvre le moindre sens historique ou culturel). Ce que je peux affirmer en revanche, c’est que l’histoire a doté Nantes d’une Caisse de Crédit Municipal et pas Rennes. Etablissement public local, outil financier et bancaire au service des politiques sociales de la Ville de Nantes, son unique « actionnaire », le Crédit Municipal met aujourd’hui son expérience et son expertise au service des villes qui le souhaitent. Tout le monde y gagne : le Crédit Municipal qui utilise ainsi mieux ses capacités et sa structure et les communes ou CCAS qui n’imaginent pas vraiment créer ex-nihilo une structure bancaire capable de porter une politique de micro-crédit social. Le Crédit municipal assume ainsi tout ce qui relève de la technique bancaire et les CCAS l’accompagnement social, son corollaire indispensable.
Au moment où Daniel Delaveau et Jean-Marc Ayrault affirment le rapprochement de nos deux agglomérations et leur collaboration, avec la mise en lumière de leur complémentarité, notamment dans les domaines économique et de la recherche scientifique, nous avons pensé, avec Nathalie Appéré, première adjointe au Maire de Rennes, que de donner une dimension sociale à ce rapprochement avec cette convention de micro-crédit avait un vrai sens.
C’est celui du mode de développement de notre Ouest Atlantique ou Loire-Bretagne, ou Bretagne-Loire (voir l’excellente note du blog de l’ami Christophe Clergeau…) ou Grand Ouest qu’importe ! Du moment qu’il se fonde sur la mise en réseau des villes, grandes ou moyennes qui le structurent, qu’il reste multi-polaire, et qu’il permet donc un développement équilibré et durable de tous ses territoires. Conclusion : pour agir efficacement dans l’intérêt du plus grand nombre et de la cohésion sociale, dans le respect de la diversité des territoires, il n’est besoin ni de modifier des limites administratives, ni d’exacerber la concurrence entre institutions, il suffit de partager la même vision d’un avenir qui sera commun, forcément commun… Merci Nathalie, pour ton accueil !

Il est gonflé François Fillon !

mardi, novembre 8th, 2011

N’ayant pas encore eu le temps de vous raconter mon (trop) court séjour à Bruxelles et mon intervention à la Conférence Européenne des Entreprises Publique locales, Eur@dionantes me donne l’occasion de réagir aux propos de Fillon sur les collectivités locales. Profitez-en pour écouter tout le journal d’aujourd’hui 17 h. Vous constaterez qu’Eur@dionantes est vraiment un bel outil de compréhension de l’Europe au service des Nantais et de promotion de Nantes en Europe ! (Cf. l’article de ce blog que j’avais consacré à Laurence : cliquez ici).
Comme je n’arrive pas à inclure le lecteur proposé par le site d »Eur@dionantes, pour écouter le journal de 17 h cliquez ici

Vous avez dit primaires ?

mercredi, octobre 26th, 2011

Le bureau de vote des primaires à l'école du Baut le 9 octobre

J’aurais dû m’en douter ! Pas réveillé, en pleine décompression une fois le double résultat des primaires citoyennes acquis (un succès inespéré et François Hollande désigné), je ne me suis pas méfié lorsque Marc Le Duc m’a chopé à l’entrée de l’hémicycle du Conseil général : « Je peux te poser une question ? – Bien sûr ! – Et pourquoi pas des primaires aux municipales ? Joël Batteux serait pour …». Pris à froid, au piège ! Je m’en suis sorti assez péniblement, laissant juste apparaître une prudence proche de la perplexité, genre « faut y réfléchir sans s’emballer ».
J’ai réfléchi et je ne suis pas du tout emballé !
« C’est un vieux défaut des socialistes : quand ils ont une bonne idée, ils veulent la rendre obligatoire » m’a dit un jour quelqu’un que j’aime bien.
Les primaires étaient une bonne idée , les généraliser, non. (suite…)

La carte des votes

mardi, mars 22nd, 2011

Le premier mot de notre profession de foi du second tour, à Myriam et à moi-même, qui est actuellement imprimée, c’est « Merci ! ».C’était la moindre des choses. Tous les électeurs qui se sont déplacés dimanche, qui n’étaient pas les plus nombreux, méritent certes notre reconnaissance pour avoir fait vivre notre démocratie. Mais j’avoue humblement que c’est vers ceux qui ont voté pour nous puis vers ceux qui ont voté à gauche ou écolo que ma gratitude s’est d’abord dirigée.
L’équipe de campagne départementale a eu l’heureuse idée d’utiliser les technologies les plus modernes pour produire une cartographie des résultats, canton par canton et surtout bureau de vote par bureau de vote. L’ancrage de la gauche dans les quartiers populaires se voit confirmée même si ce sont aussi ces quartiers qui ont le moins voté. 64 % dès le premier tour à la Boissière, ça fait quand même plaisir. Le piège serait de croire que ma petite personne y est pour l’essentiel. Or, même si j’espère que je ne suis pas un fardeau pour les couleurs que je porte et que le boulot fait depuis 7 ans est reconnu, je sais que ce vote est éminemment et profondément politique : il va vers un camp, celui de la gauche, vers un parti, le P.S et subsidiairement vers des candidats qui apportent leur plus ou leur moins-value personnelle.
C’est une vieille tactique de la droite que de faire croire qu’une élection locale ne serait pas politique, qu’il s’agirait d’une affaire de personnes liée à un territoire, à un terroir, le plus rural possible. C’est le numéro que m’a joué le candidat de la droite vertavienne sur France Bleu Loire-Océan lundi matin. Vertou serait une commune rurale au regard de ses hectares de vigne et la politique n’y aurait pas droit de cité et donc il serait logique qu’il n’affiche pas son appartenance politique. Ben voyons…
Mais je m’égare !
Résumons : un grand merci à toutes celles et ceux qui me permettent d’afficher cette jolie photo ! Ceux qui votent, ceux qui nous aident avec un dévouement et un désintéressement total : les militant-e-s socialistes et jeunes socialistes sans lesquels je n’aurais jamais pu tirer autant de sonnettes dans le quartier !

64% à La Boissière, je ne sais pas si je mérite !

Mon vidéo-tchat sur vlipp.fr

jeudi, mars 17th, 2011

Invité par l’association DIPP que je connais bien, je suis allé tchater avec les internautes de vlipp.fr, un peu les mains dans le poches, mal coiffé avec ce qui me reste de cheveu et mal fagoté avec ce que j’ai de bedaine en trop ! Sur le fond, à vous de juger !

Ouverture, signature et inaugurations

mardi, septembre 21st, 2010

Petits souvenirs...

Pour être franc, je n’ai absolument pas l’âme d’un collectionneur. Juste la manie de conserver les petits badges ou cordons qu’on vous remet à l’entrée de certaines manifestations et qui permettent l’identification plus rapide des participants. J’ai quelques collectors dans mon petit panier, et le cordon noir (celui des intervenants) des journées d’été d’Europe Ecologie en fait déjà partie.
Pensez-donc ! A peine rentré de vacances, on me confirme que je vais faire une visite de courtoisie à nos amis Verts, en représentant officiel du Maire, à l’occasion de leurs journées d’été à la fac de droit. Dans le contexte, c’était déjà sympa. Mais de fil en aiguille, je me suis retrouvé à devoir faire un petit discours lors de l’ouverture devant l’amphi bondé (il était très bien : cliquez ici Discours d’accueil aux Journées d’été des Verts 2010 pour le lire !). En pareil cas, il y a toujours de petites négociations protocolaires préalables. Tout doit bien se passer. « Le représentant de la mairie sera bien accueilli ont juré les responsables Verts, mais pas de provoc’, hein ? » « C’est Pascal qui s’y colle, y a donc pas de risque » a joyeusement répondu le membre du cabinet en charge de la chose. De fait, ça s’est très bien passé et les quelques pancartes anti-aéroport brandies devant moi relevaient plus du minimum syndical à assurer que d’une volonté d’être discourtois à mon égard.
Ces quatre premières semaines de rentrée ont été jalonnées d’ouvertures et d’inaugurations officielles. C’est toujours un moment particulier. Évidemment, on coupe des rubans tricolores devant une nuée de photographes dont les photos ne sont jamais dans le journal. D’autre fois, c’est une convention que l’on signe devant d’autres photographes. Les photos ne sont pas dans le journal non plus puisque les rédactions estiment (assez légitimement, je dois le dire) que la tête même souriante des officiels est moins intéressante que ce que l’inauguration doit promouvoir. Heureusement qu’il y a les bulletins institutionnels et les blogs pour pouvoir figurer au grand concours « Ma binette partout » rendu célèbre par le Canard Enchaîné. Je ne sors donc plus sans mon LUMIX que je mets dans les mains du premier malheureux qui a la malchance de me croiser !
J’ai donc représenté le Maire à l’inauguration d’Exeis Conseil, entreprise de consultants qui a choisi de s’installer dans des anciens locaux de la Banque Populaire à Bellevue et à l’inauguration de l’Aqua-Bien-être au Centre de Loisirs du Petit Port. Je me suis représenté moi-même à la signature de la convention entre le Crédit Municipal et la Mission Locale pour permettre aux jeunes de bénéficier du micro-crédit. Jean-Marc était présent avec bien d’autres pour l’inauguration officielle du nouveau collège Stendhal et je lui ai collé aux basques lors de l’inauguration d’AQUASIM, labo de recherche du CSTB, où j’ai pu également profiter d’une visite de la soufflerie Jules Verne. Il y a là des scientifiques épatants qui vous expliquent des choses ultra complexes mais que vous avez l’impression de comprendre. Vous en sortez avec le sentiment d’être moins c… que lorsque vous êtes arrivé et c’est bien réconfortant !
Des photos ont été prises (je n’en ai pas encore récupéré de l’inauguration d’Exeis) que j’ai rassemblées sans vergogne dans ce petit diaporama. Les légendes sont à faire apparaître en cliquant sur la petite icône « bulle ».

Me sera-t-il beaucoup pardonné ?

mardi, août 31st, 2010

Il parait qu’aujourd’hui, c’est la journée mondiale du Blog. C’est en tous cas ce qui a justifié mon invitation par Antony TORZEC à la matinale de Radio-Fidélité. La FRAP, Fédération des Radios Associatives des Pays de la Loire a la bonne idée de mettre les contenus de ses adhérents à disposition de tous sur son site et a eu la gentillesse de me transmettre le lien. Vous pouvez donc écouter cette interview en cliquant ici !

Microcrédit pour les artistes : plus qu’ un coup de pouce

mercredi, juillet 14th, 2010

Les présidents signent...

L’autre jour, les responsables de Trempolino se disaient avec soulagement qu’ils n’avaient plus trop longtemps à attendre avant de quitter leurs préfas surchauffés et fatigués. En tous, cas, le déménagement vers la Fabrique ne relève plus de la prospective mais une réalité future et programmée.
Il faisait donc chaud pour un petit point presse que nous avons souhaité organiser, « nous » étant en l’occurrence le Crédit Municipal de Nantes et Trempolino.
Il s’agissait de donner un peu de visibilité à la convention renouvelée et trop méconnue qu’Elisabeth Hugnon, Présidente de Tremplino et votre serviteur avons signé cet après-midi là, sous l’œil vigilant de « nos » Directeurs respectifs, les sieurs Priou et Stern.
Trempolino et le Crédit Municipal de Nantes ont en effet imaginé une utilisation du micro-crédit originale et bougrement maligne. Il s’agit de financer à des conditions attractives (taux, durée) et dans des conditions inimaginables pour une banque classique (garanties faibles, solvabilité incertaine, projet artistique émergent sans business plan…) des artistes démarrant dans les musiques actuelles et qui ont besoin de financer un CD, d’acheter un instrument, de couvrir les frais d’une tournée etc. (suite…)

Un schtroumpf sachant schtroumpfer doit savoir schtroumpfer sans son schtroumpf !

samedi, juillet 3rd, 2010

J’avais eu droit à R2D2, au clown, au sale gosse, voilà que FRAP me fait Schtroumpf. Un honneur. Même si ce Gargamel là ne me schtroumpfe pas une peur bleue ! Honneur au grand Mareschtroumpf !

Paru dans Presse-Océan du 3 juillet 2010