Archive for the ‘Non classé’ Category

Faute…

dimanche, avril 24th, 2011

Ça faisait partie de mes cauchemars. Surtout depuis qu’une copine du Conseil régional avait été sauvée in extrémis  du désastre par le chauffeur venant la chercher chez elle. Eh bien il a fallu que ça m’arrive ce matin : je n’arrive à comprendre ni pourquoi ni comment mais quand j’ai lu l’alerte sur l’écran de mon téléphone me rappelant que je devais représenter le Président du Conseil général aux traditionnelles cérémonies marquant la journée de la déportation, j’étais à 100 km de Nantes et elles étaient terminées depuis une bonne heure, non déduit le temps où on a du espérer mon arrivée. La honte…

Le sinistre portail du camp de Dachau

La journée de la déportation en plus… Si il y en a une qui revêt à mes yeux une importance particulière, parmi les cérémonies auxquelles je participe, c’est bien celle-là : on y commémore pas une victoire ou une défaite militaire, on s’y souvient de ces hommes, femmes et enfants embarqués dans des wagons à bestiaux pour un des plus épouvantables crimes que des hommes aient pu concevoir. Si la Shoah garde une absolue singularité parmi la terrifiante litanie des crimes contre l’humanité commis avant et depuis, c’est parce qu’elle est –selon la formule que j’ai entendue dans la bouche de Bernard Guetta – « irréductible à toute les passions humaines ». Exterminés par dizaines de milliers, les juifs sont les premières victimes de la déportation nazie. Mais ce sont bien toutes les victimes qui sont honorées lors de ces journées. La communauté gay dépose également une gerbe après les cérémonies officielles au cimetière en attendant de pouvoir peut-être le faire un jour dans ce cadre.

Alors, s’il m’est arrivé de zapper un rendez-vous ou une réunion (rarement, en plus…), le fait d’avoir posé un lapin aux autorités civiles et militaires, aux associations de familles de déportées et d’anciens combattants rassemblées pour l’occasion  et de devoir espérer qu’ils ont déposé pour moi la gerbe du Conseil général me désole sincèrement.

« Ça peut arriver à tout le monde » ai-je entendu en guise de consolation. Certes, mais ça ne doit pas arriver. Alors oui, ça ne risque pas d’arriver à ceux qui sont bien contents que j’accepte ces représentation plus souvent qu’à mon tour (cf. un ancien billet de ce blog…) ce qui leur évite de courir le risque de ma mésaventure de ce matin ; d’accord, c’est le signe que j’ai décidément besoin de vacances mais rien de tout cela ne peut constituer une excuse valable.

Il ne me reste donc qu’à exprimer mes plus profonds regrets et à présenter mes plus humbles excuses, à Philippe Grosvalet d’abord, puisque c’est lui que je devais représenter, au Préfet ensuite ainsi qu’aux autorités militaires, à mes collègues élus présents et surtout aux déportés rescapés des camps, aux familles de celles et ceux qui n’en sont pas revenus et à toutes les personnes qui ont pu être choquées de cette absence.

Le dicton du jour…

vendredi, mars 25th, 2011

Campagne presque finie,

Blog endormi…

La carte des votes

mardi, mars 22nd, 2011

Le premier mot de notre profession de foi du second tour, à Myriam et à moi-même, qui est actuellement imprimée, c’est « Merci ! ».C’était la moindre des choses. Tous les électeurs qui se sont déplacés dimanche, qui n’étaient pas les plus nombreux, méritent certes notre reconnaissance pour avoir fait vivre notre démocratie. Mais j’avoue humblement que c’est vers ceux qui ont voté pour nous puis vers ceux qui ont voté à gauche ou écolo que ma gratitude s’est d’abord dirigée.
L’équipe de campagne départementale a eu l’heureuse idée d’utiliser les technologies les plus modernes pour produire une cartographie des résultats, canton par canton et surtout bureau de vote par bureau de vote. L’ancrage de la gauche dans les quartiers populaires se voit confirmée même si ce sont aussi ces quartiers qui ont le moins voté. 64 % dès le premier tour à la Boissière, ça fait quand même plaisir. Le piège serait de croire que ma petite personne y est pour l’essentiel. Or, même si j’espère que je ne suis pas un fardeau pour les couleurs que je porte et que le boulot fait depuis 7 ans est reconnu, je sais que ce vote est éminemment et profondément politique : il va vers un camp, celui de la gauche, vers un parti, le P.S et subsidiairement vers des candidats qui apportent leur plus ou leur moins-value personnelle.
C’est une vieille tactique de la droite que de faire croire qu’une élection locale ne serait pas politique, qu’il s’agirait d’une affaire de personnes liée à un territoire, à un terroir, le plus rural possible. C’est le numéro que m’a joué le candidat de la droite vertavienne sur France Bleu Loire-Océan lundi matin. Vertou serait une commune rurale au regard de ses hectares de vigne et la politique n’y aurait pas droit de cité et donc il serait logique qu’il n’affiche pas son appartenance politique. Ben voyons…
Mais je m’égare !
Résumons : un grand merci à toutes celles et ceux qui me permettent d’afficher cette jolie photo ! Ceux qui votent, ceux qui nous aident avec un dévouement et un désintéressement total : les militant-e-s socialistes et jeunes socialistes sans lesquels je n’aurais jamais pu tirer autant de sonnettes dans le quartier !

64% à La Boissière, je ne sais pas si je mérite !

La séance est suspendue !

vendredi, mars 18th, 2011

Conformément à la loi, je ne publierai plus aucun contenu sur ce blog d’ici Lundi 21 mars. La faculté de poster des commentaires aux articles existants est également désactivée. Merci de votre compréhension.

Ce qu ‘il faut penser de…: Le dialogue citoyen à Nantes

jeudi, avril 29th, 2010

C’est une vieille blague entre Dominique LUNEAU, patron de l’agence API et votre serviteur. Aux tous débuts de Télénantes, dont il a été le premier directeur, je lui avais proposé une émission propre à l’aider à atteindre au meilleur prix, les objectifs ambitieux de « production fraîche » imposés à la nouvelle télé nantaise par son contrat avec le CSA. J’en étais le producteur et l’animateur bénévole, ça s’appelait « Ce qu’il faut penser de… » et ça consistait à ce que je discoure en plan fixe pendant 26 ou 52 minutes sur un sujet donné. L’horreur ! Eh bien figurez-vous que Walter Bonomo, animateur de TV Rezé, à qui rien ne fait peur, a quasiment réalisé un pilote ! Il se trouve que j’étais invité le 26 mars dernier par Gaetan Bourdin, Directeur des Badauds associés, à plancher devant les participants aux Rencontres du Grand Ouest de l’Intelligence Territoriale (programme complet en cliquant ici : programme_ITGO_2010_fr). Walter, également intervenant, était chargé d’assurer la captation des débats et leur retransmission en direct sur la toile. Pour tout vous dire, j’étais arrivé un peu les mains dans les poches, persuadé que j’aurais à participer à une table ronde où les questions de l’animateur et le débat avec les autres participants me permettaient de parler de la nouvelle étape du dialogue citoyen à Nantes, et notamment des Conseils de quartier, sans trop de risque malgré le manque de préparation. En fait, il s’agissait d’une intervention… Heureusement qu’il y avait un peu de retard dans le planning : arrivé pour une fois l’heure, j’ai eu le temps de jeter un vague plan sur un papier et je me suis jeté à l’eau. Walter à tout filmé, et il m’a donné le code qui me permet de vous faire partager la chose. Pas de doute : le plan fixe, ça ne pardonne pas grand-chose et notamment l’idée bizarre que j’ai eu à un moment de me mettre à arpéger de la main droite comme si j’avais ma guitare entre les mains ! Mais bon ! J’ai quand même à peu près réussi à résumer notre état d’esprit sur le sujet donné. Si je ne me fais pas de compliment, qui le fera ?


Atelier 1 – Dialogue Citoyen
envoyé par tvreze. – Vidéos des dernières découvertes technologiques.

Non à l ‘ouverture des magasins le dimanche !

dimanche, décembre 6th, 2009

Il y a un bon paquet de manifestant devant l’IKEA d’Atlantis. Avec un succès incontestable. la direction d’IKEA a été obligée de refermer ses grilles. J’y ai rencontré plein de syndicalistes en plus des collègues élus herblinois, nantais, de mon Président Ptarick Mareschal. Ceux de la SEMITAN m’ont rappelé qu’ils travaillent bien assez le dimanche à leur goût comme ça. Ils op,t raison de se méfier : généraliser l’ouverture de galeries genre ATLANTIS le dimanche va immanquablement générer des demandes de transports en commun supplémentaires. Et comme cela coûte cher, plus cher que ce que paye les clients, surtout le dimanche, c’est le contribuable qui devra assurer l’équilibre. Le « droit » de travailler ou d’aller faire ses courses le dimanche qu’invoquait certains clients risque de concourir à l’augmentation des impôts…que les mêmes seront les premiers à dénoncer ! Quand on tire tous les fils de cette affaire jusqu’au bout, en dépassant la vision du bout de son nez, on abouti à des inconvénient et rien qu’à des inconvénients. Bénéfice zéro ! Conclusion : il faut tenir bon ! Quelques images prises sur le vif, ce matin. Photos……et vidéo.


Petite video de la manif' contre l'ouverture d'IKEA.
envoyé par pascalbolo. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

Depuis, le magasin a réouvert mais le combat continue ! Il y a trop d’enjeu pour les laisser faire sans réagir. Je rappelle qu’à NANTES, le MEDEF refuse toujours de négocier sur le sujet. Sans accord entre les partenaires sociaux, une seule possibilité : dire non.
______________________________

On m’ aura tout fait !

lundi, novembre 2nd, 2009
_D9N7411

Ils n'ont pas l'air inquiets...

J’ai attendu de recevoir les photos parce que je vous connais : vous ne m’auriez jamais cru. La SEMITAN a la bonne idée de convier ses abonnés à des évènements. Cela s’appelle Coeur de TAN. Et puis elle a une autre idée, qui est bien plus qu’une idée puisque c’est une véritable politique se concrétisant en actions  : la médiation. C’est ainsi qu’un partenariat s’est noué avec l’Hermine de Nantes (et l’animation sportive municipale), grâce à la participation de ses joueurs dont le grand Devonne GILES à droite sur la photo. Des gamins des Dervallières mais aussi du Clos-Torreau, de Bellevue et de Nantes Nord ont passé une après midi sportive avec les basketteurs, l’objectif étant de montrer le parallèle entre les valeurs du sport (respect des règles, de l’arbitre, de l’adversaire…) et les « bonnes pratiques » à développer dans les transports en commun. A la TAN, il y a des conducteurs et conductrices, il y a les équipes de prévention et de contrôles mais il y a aussi la bande des médiateurs, avec leur parka orange qui font un boulot du tonnerre. Le vendredi 23 octobre, le cadeau des abonnés et des gamins était le même : le match Hermine-Antibes à Beaulieu. Un grand nombre de gamins n’avaient jamais fait de sortie de ce genre. Ils ont mis une ambiance géniale.Et les responsables de l’Hermine n’ont rien trouvé de mieux que de me faire donner le coup d’envoi fictif du match. J’ai fait ce que j’ai pu mais c’était très sympa. J’ai lancé le ballon le plus haut possible et je me suis enfui très vite. « Restez pas dessous » m’avait discrètement prévenu le speaker ! Il est vraiment grand Devonne…
Partager
____________________________________________

Bienvenue chez moi !

dimanche, novembre 1st, 2009

Etre présent sur un quartier d’élection, en l’occurrence un canton, suppose quelques moyens de travail. Ma famille ne résidant pas dans le canton de Nantes 7, l’appartement familial ne me réservant par ailleurs pas de bureau, je m’étais engagé, lorsque j’avais proposé ma candidature aux militants socialistes, à y avoir une implantation. Des farceurs l’ont vite appelée ma garçonnière, appellation que j’ai aussitôt adoptée. Comme je me suis acheté un caméscope, et que je m’essaie à la production des vidéos qui doivent égayer ce blog, je vous propose ce petit clip. Évidemment, pour quelqu’un qui affirmait vouloir conjurer le risque du narcissisme, se filmer soi-même, c’est un peu bizarre mais j’assume ! Pour ce qui est de la technique, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y a du boulot ! On essaiera de faire mieux la prochaine fois ! Et pardon pour le désordre…


La garçonnière du cantonnier de NANTES NORD
envoyé par pascalbolo. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

______________________________________________________

Aux morts !

dimanche, novembre 1st, 2009

C’est jeudi dernier que le secrétariat des élus du Conseil général m’a appelé au secours : encore une fois, aucun vice-président n’a pu se rendre disponible pour assurer la représentation du Président aux cérémonies officielles de la Toussaint à Nantes. On peut comprendre qu’Yves Daniel ne soit pas ravi à l’idée de faire un aller-retour Mouais-Nantes un dimanche matin. Les autres, les Nantais en premier, sont très occupés. Bref, comme je suis l’élu de canton du cimetière de la Chauvinière, c’est moi qu’on appelle…et qui accepte. Et plus j’accepte, plus les autres refusent l’esprit tranquille, et plus on m’appelle…
Pourtant, les cérémonies patriotiques, à l’origine, c’est pas trop mon truc. Outre que des chansons de Brassens me reviennent immédiatement en mémoire (« La Rose, la Bouteille et la Poignee de Mains » n’est pas la plus connue), ma fibre naturelle est plutôt antimilitariste (ce qui ne veut pas dire pacifiste). Ce n’est même pas un bon moyen d’avoir sa photo dans le journal (ça peut être une motivation !), ou alors en tout petit, de manière anonyme dans un encart minimaliste que personne (à part l’élu(e) concerné(e) !) ne lira. Les enquêtes de lectorat sont formelles à cet égard, c’est Jean-Marie Biette qui me l’a dit.
Et pourtant, je considère que ça fait partie du job. J’ai finalement raté fort peu de 8 mai, de 11 novembre et de 14 juillet depuis mon premier mandat herblinois, même sans gerbe à déposer. Bien sûr, il y a des aspects d’un mandat bien plus attrayants que celui-là. En plus, il flotte tout le temps. Nous plaisantions sur ce sujet avec Jean-Louis Le Bouëdec, au cimetière de la Chauvinière, le jour de sa mort qui était aussi celui de l’anniversaire des bombardements de 1943 à Nantes. (suite…)

Voir Istanbul et revenir

dimanche, octobre 11th, 2009

L’association Transcité regroupe les élus et directeurs en charge des réseaux de transports en commun exploités par TRANSDEV, filiale de La Caisse des Dépôts et Consignation (plus pour longtemps…) ou dont TRANSDEV est partenaire. C’est le cas pour la SEMITAN dont TRANSDEV est actionnaire à 15 %.

Le vieux tram' d'Istanbul

Le vieux tram' d'Istanbul

Chaque année, une convention de trois jours et demi rassemble tout ce petit monde pour un mélange de travail, de convivialité, mâtiné d’un peu de tourisme, en lien avec nos métiers de transporteurs publics. Cette année, c’est à Istanbul que nous nous sommes retrouvés le 29 septembre.  Toutes les appréciations et tous les commentaires sont possibles sur ce type de déplacement. Disons très simplement qu’ils ne sont ni indispensables, ni inutiles. Chacun en tire ou y apporte ensuite ce qu’il veut. Ce qui est certain, c’est que nous manquons toujours de moments où décrocher du quotidien pendant lesquels on s’oblige à réfléchir plus de 30 secondes, à écouter l’état de la recherche dans le domaine concerné.

(suite…)