Archive for août, 2010

Me sera-t-il beaucoup pardonné ?

mardi, août 31st, 2010

Il parait qu’aujourd’hui, c’est la journée mondiale du Blog. C’est en tous cas ce qui a justifié mon invitation par Antony TORZEC à la matinale de Radio-Fidélité. La FRAP, Fédération des Radios Associatives des Pays de la Loire a la bonne idée de mettre les contenus de ses adhérents à disposition de tous sur son site et a eu la gentillesse de me transmettre le lien. Vous pouvez donc écouter cette interview en cliquant ici !

On veut des Bleus !

lundi, août 30th, 2010

 

Vue d'une session du conseil général. www.loire-atlantique.fr

Je n’en tire aucune espèce de satisfaction, mais les questions de tranquillité publique et de sûreté, pour être précis dans le vocabulaire, ont été à mon programme bien avant les évènements grenoblois et l’épouvantable exploitation qu’en a fait un pouvoir empêtré dans la révélation chaque jour plus évidente de sa vraie nature : la ploutocratie selon le terme exhumé par J-M Ayrault dans le Nouvel Obs’, gouvernement des riches, par les riches et pour les riches. C’est incroyable mais le pouvoir sarkozyste est en train de réhabiliter la lutte des classes. Gouverner, pour cette droite-là, c’est protéger les riches des pauvres. Et accessoirement désigner aux pauvres d’encore plus malheureux qu’eux (étrangers en général et Roms en particulier), comme boucs émissaires de leurs difficultés voire ennemis dont ils devraient se méfier.

Bref ! Le 1er juillet dernier le Préfet DAUBIGNY venait présenter au Conseil général le rapport d’activité des services de l’Etat. Traditionnellement, c’est l’occasion d’un échange sous forme de questions-réponses avec les conseillers généraux qui le souhaitent. Fort civilement, nous transmettons nos questions à l’avance. J’ai utilisé cette faculté pour la première fois cette année, justement sur le thème du droit de nos concitoyens à vivre paisiblement quel que soit le quartier où ils résident. J’ai même posé deux questions puisque ma copine Fabienne Padovani n’a pas pu être là pour poser la sienne. A cette occasion j’ai fait une tentative d’enregistrement qui me permet de vous proposer d’écouter la question (cliquez ici : AUD000005) mais pas la réponse, la voix du Préfet telle que captée par mon ordi portable étant trop faible. Je publierai le verbatim sur ce blog.

Ce qui s’est passé ces derniers jours à Nantes Nord n’est que partiellement révélateur du problème, compte tenu des circonstances très particulières qui ont conduit les policiers à procéder à une interpellation à chaud, toujours plus problématique que lorsque le mis en cause est sorti de son lit au petit matin. Mais quand même. (suite…)