Archive for novembre, 2009

Télé locale : ouf ! Nantes 7 continue.

jeudi, novembre 26th, 2009

Comme je n’avais pas le temps de l’écrire, j’ai enregistré une petite réaction à l’annonce de la reprise de Nantes 7 par Télénantes et ses partenaires. J’ai réservé pour l’écrit (ce qui reste !) l’élément suivant : la compétence et l’engagement des professionnels de Nantes 7 étaient devenus indispensables à l’info quotidienne locale et à son pluralisme. C’est d’abord cela que préserve la décision du Tribunal.

Commentaires sur la reprise de Nantes 7

Retour de concert…

mercredi, novembre 25th, 2009

Je reviens du concert de Souchon. Heureux comme d’habitude. « Sous les Jupes des filles » et « C’est déjà ça », ça vous dit ? J’hésitais entre les deux alors ce sera les deux !

Découvrez la playlist Nouvelle playlist avec Alain Souchon

__________________________________

Ecoutez moi ça !

dimanche, novembre 22nd, 2009

Découvrez la playlist L’orage avec Georges Brassens

Beauséjour relookée : un projet tout comme on aime !

samedi, novembre 21st, 2009

La station s’appelle comme le quartier et comme l’ancien lieu-dit : Beauséjour. Pourtant, ce n’est pas l’endroit où on avait envie de rester. Au point de rencontre d’Orvault, de Nantes et de St Herblain, ce pôle d’échange est important. Plusieurs grosses lignes de bus y rencontrent la ligne 3 du tram. Et, sans jeter la pierre à qui que ce soit, ce n’est pas une grande réussite. Un parking au statut incertain, des recoins et escaliers piétons sombres, difficiles à entretenir et servant de pissotière, des graffitis et tags bien moches. Rien de bien accueillant !
Au mois de juin, P1020468la Direction de la SEMITAN me propose de mobiliser notre équipe de médiateurs (encore eux !) pour un projet du genre de ceux qu’ils ont déjà conduit avec les bus graphés : proposer aux jeunes des Centre socio-culturels environnants de relooker la station à coup de bombes (celles qui peignent bien sûr!). Mais voilà, me dit-on, l’ opportunité c’est en juillet (trois semaine après, quoi !) et s’il y a plein d’autorisations à obtenir…

J’ai donc fait faire quatre courriers aux Maires de Nantes, Orvault, et St Herblain et au Président de Nantes Métropole pour leur présenter le projet et leur signifier qu’à défaut d’objection ultra-rapide de leur part, on les considérerait d’accord. Au culot !
Partager (suite…)

Il faut savoir passer l ‘éponge

samedi, novembre 21st, 2009

Jeudi, j’ai rejoint Jean-François Retière à l’Ecole Centrale (située, je le rappelle, dans le plus beau canton du Monde !) pour officialiser le retour d’une drôle d’éponge dans le hall d’accueil. Il faut dire que je suis nul en math mais totalement fasciné par les choses auxquelles je ne comprends rien et par les gens qui y comprennent visiblement quelque chose. J’ai été servi avec la définition des fractales, puisque notre éponge, dite de Menger, appartient à cette catégorie. C’est une preuve que mathématique, arts plastiques et poésie se rejoignent sans problème. J’ai trouvé ce lien qui a toute l’apparence du sérieux et de la pédagogie pour ceux qui ont le souci quotidien de se coucher moins ignorants qu’ils l’étaient en se levant ! C’est ce que j’ai ressenti jeudi grâce à M. Michel Lucas, ancien prof’ à l’Ecole centrale passionné d’origami, et grâce aux étudiants qui l’ont accompagné dans son projet de construire une éponge de Menger (objet fractal, donc) avec des tickets de bus pliés (pardon ! Des Titres de transport. On doit dire « Titre de transport » !).

Dans une éponge de Menger

Dans une éponge de Menger

Avec Jean-François, nous leur avons expliqué qu’ils l’avaient échappé belle ! Avec le développement de la billettique, nos bon vieux tickets ont du souci à se faire. A Nantes nous sommes parmi les derniers à les avoir gardés, sans même une bande magnétique au milieu, au point qu’il n’y a plus guère d’imprimeries capables de les fabriquer ! Nos collègues qui ont succombé prématurément à la modernité nous envient un peu : ça leur a coûté très cher, à l’investissement, très cher en maintenance et ils cherchent encore le bénéfice que les clients en ont tiré. Mais le jour où on saura utiliser cette technologie (vous rentrez dans le bus avec une carte qui est lue sans que vous fassiez un geste spécifique, par exemple) pour améliorer un usage qui le justifie et pas que pour faire moderne, nos tickets (pardon ! Titres de transport. On doit dire « Titres de transport » !)auront du mal…
Partager (suite…)

Le Saupin nouveau est arrivé !

lundi, novembre 16th, 2009

Mercredi, c’était nostalgie. Gaby de Michèle, Bernard Blanchet, Thierry Tusseau, Gilles Rampillon, la génération 95 avec Loko, Karembeu et Ouedec… Et Maxime Bossis, toujours aussi sympa. Alors j’ai amené le caméscope ! Y avait-il une raison majeure que vous y échappiez ? Bien sûr que non ! D’autant que la politique s’en mêle…

Vidéo !


Le nouveau stade Marcel Saupin – 11 novembre 2009
envoyé par pascalbolo. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

Partager

____________________________

Les herbes folles

jeudi, novembre 12th, 2009

Je suis allé voir le dernier Resnais. Délicieux, simplement délicieux.

La bande-annonce du film « Les herbes folles » d’Alain Resnais – Nouvel Obs
"Les herbes folles" d’Alain Resnais, est projeté mercredi 20 mai à Cannes.

Partager
_____________________________________________

Sous vos applaudissements !

dimanche, novembre 8th, 2009

Ça y est ! Il y a un Conseil de Quartier à Nantes Nord depuis samedi. Dans les 10 autres quartiers aussi mais comme je n’y étais pas, je ne peux pas raconter. Je sais quand même que ça c’est bien passé.

A Nantes Nord, ça s’est même très bien passé. Le collège associatif a été composé sans problème. C’est vrai qu’il y avait moins de candidatures « utiles » que de sièges. Mais il y a quand même eu un débat sur la présence de « Place au vélo ». Pour tout dire, je n’étais pas très chaud pour qu’ils y soient, leur présence à Nantes Nord

Un collège associatif composé par consensus

Un collège associatif composé par consensus

(critère minimal retenu et accepté) ne m’étant pas apparue jusqu’alors. Ce sont les autres associations qui ont défendu l’apport futur de Place au vélo, qui avait quand même un représentant « local ». Puisque consensus il y avait, et que la présence de Place au Vélo avait été détectée (dans les écoles) à Nantes Nord par plus attentif que moi, je n’avais pas de raison de renier mes propres critères. Il reste donc trois places à pourvoir dans le collège associatif du Conseil et je ne désespère pas de convaincre une association sportive de nous rejoindre, la porte restant bien entendu ouverte à d’autres. C’est une des faiblesses de notre communication de rentrée sur le sujet : les associations ne se sont pas sentie aussi concernées que je l’aurais souhaité mais nous n’avons pas assez fait pour les en convaincre. Cela se corrigera.

Pour le collège des habitants, j’étais satisfait d’avoir 36 présents sur 53 candidats dont plein de gens que je ne connaissais pas. Le tirage au sort ayant été annoncé avant la réunion, et ce tirage n’excluant évidemment pas les absents, on aurait pu comprendre une moindre assiduité. La motivation est visiblement très forte. (suite…)

D.S.P, vous avez dit D.S.P ?

jeudi, novembre 5th, 2009

La CGT avait fait un article dans son « Traminot ». La CFDT a distribué un tract aux élus le jour du Conseil communautaire le 23 octobre. Pour les deux, chacun dans son style et avec ses priorités, la même inquiétude : que sera le contenu du prochain contrat de Délégation de Service Public actuellement négocié entre la SEMITAN et Nantes Métropole.

J'ai aperçu le photographe. Beaux joueurs, ils m'ont donné la photo !

J'ai aperçu le photographe. Beaux joueurs, ils m'ont donné la photo !

Je résume : l’autorité organisatrice en charge des transports dans l’agglomération nantaise, c’est Nantes Métropole. L’opérateur exploitant du réseau, c’est la SEMITAN. Le contrat qui les lie est une Délégation de Service Public. Réglementation oblige, au terme de chaque contrat de ce type, une mise en concurrence doit être organisée, sauf si l’autorité organisatrice décide de reprendre l’activité en régie directe. La SEMITAN ayant été créée par l’agglomération nantaise pour exploiter son réseau de transports en commun, c’est la voie de la mise en concurrence qui est logiquement choisie. Les concurrents potentiels (Véolia, Kéolis…) n’ont pas jugé utile de s’y frotter. C’est donc avec la SEMITAN que Nantes Métropole négocie. On pourrait penser que tout cela se passe entre copains et que c’est réglé d’avance. Eh bien pas du tout. C’est une vraie négociation où tout le monde joue le jeu. C’est d’ailleurs la vertu de cette procédure qui oblige un commanditaire à remettre en concurrence l’outil dont il s’est lui-même doté, ce qui un peu bizarre ! On remet tout à plat, on ne considère rien comme acquis, on refuse la routine et chacun doit faire l’effort d’imagination, d’innovation, chercher les marges de progrès et d’efficience, le tout au plus grand profit de la mission de service public, des objectifs qu’elle sert et des habitants-citoyens-usagers-clients-contribuables. Nantes Métropole essaye d’avoir le maximum en payant le moins possible (c’est la communauté urbaine qui fixe les tarifs et assume les investissements lourds, matériels roulants en tête). L’entreprise SEMITAN cherche à obtenir le juste prix de sa performance et à ne s’engager que sur des objectifs atteignables. Evidemment, les représentants de salariés viennent veiller à ce que les conditions de travail, les salaires et les acquis divers ne soient pas les « variables d’ajustement », pour reprendre une terminologie que j’ai bien pratiquée. Chacun dans son rôle, quoi ! (suite…)

On m’ aura tout fait !

lundi, novembre 2nd, 2009
_D9N7411

Ils n'ont pas l'air inquiets...

J’ai attendu de recevoir les photos parce que je vous connais : vous ne m’auriez jamais cru. La SEMITAN a la bonne idée de convier ses abonnés à des évènements. Cela s’appelle Coeur de TAN. Et puis elle a une autre idée, qui est bien plus qu’une idée puisque c’est une véritable politique se concrétisant en actions  : la médiation. C’est ainsi qu’un partenariat s’est noué avec l’Hermine de Nantes (et l’animation sportive municipale), grâce à la participation de ses joueurs dont le grand Devonne GILES à droite sur la photo. Des gamins des Dervallières mais aussi du Clos-Torreau, de Bellevue et de Nantes Nord ont passé une après midi sportive avec les basketteurs, l’objectif étant de montrer le parallèle entre les valeurs du sport (respect des règles, de l’arbitre, de l’adversaire…) et les « bonnes pratiques » à développer dans les transports en commun. A la TAN, il y a des conducteurs et conductrices, il y a les équipes de prévention et de contrôles mais il y a aussi la bande des médiateurs, avec leur parka orange qui font un boulot du tonnerre. Le vendredi 23 octobre, le cadeau des abonnés et des gamins était le même : le match Hermine-Antibes à Beaulieu. Un grand nombre de gamins n’avaient jamais fait de sortie de ce genre. Ils ont mis une ambiance géniale.Et les responsables de l’Hermine n’ont rien trouvé de mieux que de me faire donner le coup d’envoi fictif du match. J’ai fait ce que j’ai pu mais c’était très sympa. J’ai lancé le ballon le plus haut possible et je me suis enfui très vite. « Restez pas dessous » m’avait discrètement prévenu le speaker ! Il est vraiment grand Devonne…
Partager
____________________________________________