Archive for octobre, 2009

Conseils de quartiers : tout le monde a gagné !

jeudi, octobre 29th, 2009

Ce qu’il y a de bien dans l’action locale, c’est que rien ne se passe jamais exactement comme on l’avait envisagé ! J’ai fait un point presse hier (le lien vers Maville.com)(le lien vers 20mn) pour dresser un petit bilan d’étape de la constitution des nouveaux conseils de quartier. Le premier enseignement est que nous sommes bien au-delà du nombre de candidats envisagés. Plus de 900, retardataires compris, c’est une vraie bonne surprise. Plus de 60 % dans la tranche d’âge 30-59 ans, c’est une deuxième bonne surprise. 82 % de volontaires déclarant n’avoir jamais participé à un Comité Consultatif de Quartier, c’est une troisième bonne nouvelle. S’il reste un déséquilibre hommes-femmes (57-43 %) il est moins marqué qu’on pouvait le craindre. Cela veut dire que nos objectifs d’élargissement de nos interlocuteurs et de diversification des participants à nos instances participatives sont en bonne voie d’être atteints. Ils le seront vraiment si nous trouvons les modes de fonctionnement et d’animation qui leur conviennent et leur permettent d’aller sans hésitation au bout de l’engagement de deux ans qu’ils ont pris.
Ce sera encore plus nécessaire pour celles et ceux qui ont été tirés au sort. Sans que ce soit une surprise, l’institut TMO a un peu de mal à recueillir les derniers accords de participation. C’est notamment le cas dans les quartiers populaires. Là encore, pas de mystère : quand on est soi-même dans la précarité, confronté à des difficultés quotidiennes, on est moins disponible pour s’engager dans une citoyenneté active. L’exclusion sociale produit l’exclusion de la citoyenneté vécue. D’autant que des sentiments relevant d’une forme d’auto-dévalorisation ne sont jamais bien loin. Lors du forum de Strasbourg, les élus de Fribourg nous ont expliqué comment ils faisaient du porte à porte pour recueillir l’avis des habitants dans les quartiers populaires. Ce défi là reste à relever. (suite…)

La Job Academy contre les discriminations

samedi, octobre 24th, 2009

La Ville de Nantes et Nantes Métropole ont été choisies comme parrains de la 10ème promotion de la Job Academy. Le réseau ENEID – FACE (Entreprises Nantaises pour l’Emploi et l’Insertion Durables – Fondation Agir Contre l’Exclusion) et MANPOWER ont initié cette action très concrète de lutte contre les discriminations à l’embauche dont souffrent les demandeurs d’emplois qualifiés issus des quartiers populaires. Nous en sommes partenaires depuis le début mais c’est la première fois que les agents de la ville et de la Communauté Urbaine vont être les parrains d’un groupe de jeunes et moins jeunes dont les qualifications vont du CAP à Bac + 5. J’ai signé la charte d’engagement mutuel jeudi après-midi avec Messieurs SAVARY et GRANDPRE. Petite vidéo (merci Mathieu).


Signature de la charte de la 10ème Job Academy
envoyé par pascalbolo. – Découvrez des webcam de personnalités du monde entier.
_____________________________________________________

Baeckeoffe et démocratie locale

dimanche, octobre 18th, 2009

Le Baeckeoffe est un plat bien plus typiquement alsacien que la choucroute. Je ne peux pas faire moins que de vous proposer un lien vers une recette prise au hasard dans un moteur de recherche. J’ai eu en effet la chance d’en goûter un grâce à l’hospitalité de nos amis strasbourgeois qui avait sollicité, entre autres municipalités, la Ville de Nantes pour participer aux tables rondes finales de leur Semaine européenne de la démocratie locale.

Le très bel hémicycle du Conseil de l'Europe

Le très bel hémicycle du Conseil de l'Europe

Je tire plusieurs enseignements de ce samedi strasbourgeois dans les locaux du Conseil de l’Europe, la plus ancienne de nos institutions continentales, qui réunit 47 pays y compris la Turquie. La première est que les interrogations qui sont les nôtres sur la nature, les finalités et les outils du dialogue citoyen sont partagées et que les réponses vont toutes dans le même sens. Etre en phase avec Lyon, Grenoble et Strasbourg, ça rassure ! Constater qu’on l’est aussi avec Fribourg, ville allemande référence pour ses quartiers écologiques, c’est bien aussi. (suite…)

(Encore) un dessin de FRAP

dimanche, octobre 18th, 2009

frap17oct-webFranchement, je ne sais pas si c’est bien respectueux à l’égard de JMA de reproduire ce dessin sur mon blog… Mais, je le connais ! Il a passé l’âge de confondre prendre ce qu’on fait au sérieux et se prendre au sérieux.

A propos, François de Rugy a répondu à ma récente interrogation dans le Figaro d’abord et sur son blog ensuite. Comme quoi la question n’était pas si stupide ! J’avais omis de faire figurer son blog dans mes liens, ce que je fais incontinent, au-delà du lien sur la leçon qu’il m’administre (bien fait !). C’est aussi l’occasion de constater que François est bien plus qu’un député très actif, un homme fidèle à ses convictions, un élu de terrain, attentif à ses concitoyens, intègre, sérieux, courageux, chaleureux, généreux et désintéressé. Il est susceptible. (1)

_____________

(1) Merci à Goscinny et Uderzo – Préambule d’Astérix en Corse

________________________________________________

Un buzz sans grande valeur !

jeudi, octobre 15th, 2009

Un conseil : ne venez pas au Crédit Municipal de Nantes pour déposer un exemplaire du rapport de la Chambre Régional des Comptes le concernant, on ne vous en donnera rien ! La CRC estime que l’établissement pourrait évaluer plus généreusement les bijoux déposés au regard de ses missions sociales. Pourquoi pas. Le seul problème, c’est qu’aucun texte, ni loi, ni décret, ni arrêté, pas même une circulaire ne régit cette évaluation qui se fait de gré à gré avec un principe simple : plus on te prête, plus tu dois rembourser, intérêt et capital. La chambre donne donc son opinion sur une orientation de l’établissement, orientation déterminée librement en toute transparence par le Conseil d’Orientation et de Surveillance. Ses membres ont d’ailleurs été choqués par l’expression d’un avis de pure opportunité sur des choix de politique de prêt, mélangé à des observations rentrant elles pleinement dans le champ d’un contrôle de légalité et de régularité des procédures. L’amalgame est donc vite fait et le mot « irrégularités » vite mis en avant (voyez la vidéo du midi ouest de France 3) dans un domaine où il n’y a pas de règles ! « La chambre se mêle de ce qui ne la regarde pas. »  Cet avis et celui d’un magistrat de la Cour des Comptes qui s’y connaît par ailleurs un peu en prêts sur gage !

Je crois pour ma part que cet épisode illustre une tentation « recentralisatrice » des grands corps d’Etat qui, sous couvert de contrôle, grignotent en permanence le principe désormais constitutionnel de décentralisation et la libre administration des collectivités locales. J’en ai parlé en juin dernier dans un colloque organisé à la fac de droit par Antoinette HASTINGS…devant la Présidente de la Chambre Régionale des Comptes. Si ça vous intéresse, voici l’essentiel. (suite…)

Notre Dame des Landes : il nous faut cet aéroport !

mercredi, octobre 14th, 2009

Franchement, cette affaire de Notre Dame des Landes commence à m’échauffer les oreilles ! J’ai un peu l’impression d’être pris pour un gogo à qui on fait passer la défense – bien compréhensible – d’intérêts particuliers pour de l’intérêt général et je n’aime pas ça.

Imaginez qu’on ne transfère pas l’actuel aéroport Nantes Atlantique. Cela va-t-il modifier ne serait-ce que d’une unité le nombre d’avions volant autour de la planète ou juste au-dessus de nos têtes ? Evidemment pas. (suite…)

Un dimanche en ville…

dimanche, octobre 11th, 2009
Abraham Niyonkuru, le vainqueur va beaucoup trop vite pour moi !

Abraham Niyonkuru, le vainqueur va beaucoup trop vite pour moi !

Ma sieste dominicale est comme tous les rites, il faut savoir y déroger dans les grandes occasions !

f 012

Bonjour micro ! Photo : A. Sire

C’est ce que j’ai fait en ce dimanche de Foulées Nantaises, le plus grand évènement sportif nantais en nombre de participants. Plus de 6000 coureurs, record battu, (dont 60 salariés de la SEMITAN), 300 bénévoles mobilisés, 14 km et des poussières et la TAN en sponsor depuis 1993. Remise de coupes, petit discours au micro, interview (légitimement !) coupée au montage par TV Rezé (web TV dont je vais ajouter le lien à la liste ci-dessous), bise à Marie-Françoise CLERGEAU et quelques photos de qualité très inégale ! regardez plutôt le reportage de TV Rezé !


Foulées du Tram 2009
envoyé par tvreze. – Regardez plus de vidéo de sport et de sports extrêmes.

Pas le temps de goûter à la brioche du 30ème anniversaire, un saut de scooter à Nantes Nord, à la salle festive, qui accueillait pour la première fois LUDONORD, évènement commun aux Centres ACCOORD de Nantes Nord et à leurs Ludothèques. Cette salle est vraiment un outil remarquable lorsqu’elle est aussi bien utilisée. 700 personnes sur deux jours, c’est un vrai succès.

La salle festive de Nantes Nord aménagée pour LUDONORD par les Centres ACCOORD

La salle festive de Nantes Nord aménagée pour LUDONORD par les Centres ACCOORD

Naturellement, je me suis fait eng… (très gentiment) par les professionnels parce que la salle est trop chère et « qu’à l’ACCOORD on n’a pas les moyens ». Bé oui mais c’est beaucoup mieux que le gymnase utilisé jusqu’alors, non ? « Y a pas de comparaison », jurent-ils en chœur. C’est donc qu’elle vaut son prix, cette salle festive ! Ce qui est bien, c’est rarement gratuit. Ou alors c’est que quelqu’un d’autre paye… Je reprends ma casquette d’adjoint aux finances pour dire qu’on ne peut pas subventionner l’ACCOORD pour organiser de tels évènements de quartier et payer ensuite les factures… Ils encaissent (si j’ose dire !).

Bon ! On va quand même regarder parce que c’était vraiment bien, mais faire des choix et des arbitrages dans un budget contraint, c’est une obligation pour tout le monde, pas que pour les élus !

___________________________________________________

Au congrès des EPL : table ronde ou débat qui tourne en rond ?

dimanche, octobre 11th, 2009

Nantes accueillait cette semaine le congrès de la fédération des Entreprises Publiques Locales qui regroupent les administrateurs et Directeurs de Société d’Economie Mixte et autres Sociétés Public Locale d’Aménagement. Sollicité d’abord pour boucher un trou dans une table ronde, je me suis finalement retrouvé à suppléer le grand chef lui-même à la table ronde finale sur la décentralisation. Il a préféré rester à Rennes avec Daniel DELAVEAU, ce en quoi il n’a pas eu vraiment tort même si les gens des SEM ont probablement trouvé que le suppléant ne valait pas le titulaire. C’est un peu le problème de ces évènements de portée incertaine qui essayent de composer des castings de table ronde alléchants mais sans offrir de visibilité réelle aux têtes d’affiche pressenties qui finissent par déclarer forfait. Non, en l’occurrence par un effet de caprice genre star, mais parce qu’entre l’affichage d’une stratégie conjointe de développement entre Rennes et Nantes et un débat sans surprise devant un parterre connu, JMA n’a pas hésité longtemps. (suite…)

Rénovation ou lutte des places ?

dimanche, octobre 11th, 2009

La politique, américaine mais pas que, (et le cinéma américain), nous enseigne que les politiciens défenseurs de l’ordre moral, vantant leur propre rigueur, sont souvent ceux qui dissimulent le plus de turpitudes et d’entorses à la vertu qu’ils portent en sautoir. Ce n’est pas une nouveauté, se souviendront les lecteurs du Tartuffe.

C’est un peu pareil avec la tarte à la crème de la rénovation. Je ne voudrais certes pas casser l’ambiance, et je lui reconnais bien des effets positifs, mais je n’ai pas été si fâché que ça de rater le vote du 1er octobre au P.S. Qui ne votait pas tout ce qui était proposé était immédiatement taxé de ringard favorable au cumul des mandats (ouuuhhh !), d’archaïque faisant obstacle à l’émergence d’une génération nouvelle (re-ouuuhhh !), voire même de partisan de Ségolène (je plaisante, car on a finalement fait tout ce qui avait été agité comme épouvantail pour qu’elle fût battue après Reims). J’ai donc éprouvé un très lâche soulagement en ne votant pas. Je ne dis pas que c’est glorieux.

Un FRAP du 5 septembre 2008 (paru dans Ouest-France)

Un FRAP du 5 septembre 2008 (paru dans Ouest-France)

Mon problème est le suivant : tant que le P.S n’a pas réglé sa schizophrénie de parti social-démocrate parlementariste, comme en atteste ses modes de fonctionnement historiques (proportionnelle interne…), ayant du choisir entre des candidats Premiers secrétaires dont aucun n’était parlementaire lors de son dernier congrès (incongruité !) ; conjurant le risque de devenir un « Parti de supporters », mais trop visiblement dépendant d’un leadership fort (capable d’incarner la dimension spirituelle de la politique indispensable à un présidentiable sous la Vème république dirait Stéphane Rozès), sa force et la base à partir de laquelle il peut rebondir nationalement reste ses élus locaux, fussent-ils affublés du sobriquet de Barons de province. Or, ce qu’ils ont construit de politiquement solide, ils le doivent à des implantations durables, à des réélections après des élections, et à des succès et mandats nouveaux acquis grâce à la crédibilité acquise par l’action. Bref, sur le cumul et la durée soit tout ce qui est désormais interdit. Je crains donc que ce vote n’ait en partie consisté à scier la branche sur laquelle nous restons assis, la recherche de nouveaux modes de fonctionnement interne étant naturellement bienvenue. (suite…)

Voir Istanbul et revenir

dimanche, octobre 11th, 2009

L’association Transcité regroupe les élus et directeurs en charge des réseaux de transports en commun exploités par TRANSDEV, filiale de La Caisse des Dépôts et Consignation (plus pour longtemps…) ou dont TRANSDEV est partenaire. C’est le cas pour la SEMITAN dont TRANSDEV est actionnaire à 15 %.

Le vieux tram' d'Istanbul

Le vieux tram' d'Istanbul

Chaque année, une convention de trois jours et demi rassemble tout ce petit monde pour un mélange de travail, de convivialité, mâtiné d’un peu de tourisme, en lien avec nos métiers de transporteurs publics. Cette année, c’est à Istanbul que nous nous sommes retrouvés le 29 septembre.  Toutes les appréciations et tous les commentaires sont possibles sur ce type de déplacement. Disons très simplement qu’ils ne sont ni indispensables, ni inutiles. Chacun en tire ou y apporte ensuite ce qu’il veut. Ce qui est certain, c’est que nous manquons toujours de moments où décrocher du quotidien pendant lesquels on s’oblige à réfléchir plus de 30 secondes, à écouter l’état de la recherche dans le domaine concerné.

(suite…)